19 avril 2006


Le Pu Er est ami du dégustateur. Il accompagne ses temps libres, ses soirées, ses nuits. Les thés les plus mûrs sont réservés aux heures tardives, aident à la digestion, apaisent l'âme et le corps. Les plus vifs éveillent les sens, coupent le souffle. Et tous vident le temps des pensées inutiles. Sous toutes les formes: galettes, briques, carrés, nids, cubes, vrac. Pour toutes les occasions, pour m'accompagner chez moi, en voyage, partout où je suis. De fidèles compagnons aux multiples formes et figures qui seront aussi personnalisées par les instruments, les théières utilisés.

4 commentaires:

Philippe a dit…

J'aime beaucoup ces noires; sont-elles efficaces avec les Pu Er ? Celle en arrière plan est tout à fait le genre que je recherche (à bon entendeur .... !).

Raphael a dit…

Elles sont affectées au Pu Er.
Celle qui est au premier plan est mon bébé, ma première théière de potier, celle avec laquelle je me ferai enterrer. L'autre est de la même série, du même potier. je l'ai prise quelques années plus tard en espérant qu'elle ne serait pas vendue entre temps. Elle est plus petite, contient 2 petites tasses. Parfait quand je suis seul.
C'est une terre normalement destinée aux bleu-verts. Comme j'avais craqué sur la ronde, Madame TSENG l'avait culotée pour les Pu Erh afin de savoir ce que cela donnerait. Elle a été très agréablement surprise par le résultat, l'infusion huileuse et précise à la fois. En plus, elles sont économiques en consommation de thé (respectivement 4 et 3g suffisent). Mais bon, la petite n'est pas à vendre pour l'instant et la ronde ne le sera jamais ;)

Philippe a dit…

Mon propos "(à bon entendeur .... !)" ne s'adressait pas à toi Raphaël mais à la M3T au cas où ils jetaient un jour un oeil sur ton blog. Je me serais tout de même pas permis d'essayer de racheter une de tes théières, voyons !! :)

Raphael a dit…

Faudrait demander à Gilles s'il en reste de cette série. Je sais qu'il en a une à titre personnel.