27 avril 2006

Comme une cave à vin, un stock de thés doit savoir évoluer en permanence. C’est ce ballet incessant entre les nouvelles arrivées et l’épuisement d’anciennes références qui lui donne vie.
Aujourd’hui, la liste de mes thés se décompose ainsi. Qui peux savoir de quoi sera fait le lendemain…
Tous proviennent pour l’instant de la Maison des Trois Thés.

Bleu-verts :

Thés du Rocher :
Da Hong Pao n°6 de 1994
Da Hong Pao n°4
Tie Luo Han
Sui Xian n°5
Yan Zhong Lan
Wuyi Rou Gui 5

Beauté Académique 1

Anxi Tié Guan Yin n°3 de 2004

Pu Erh :
Galette 1983 n°20
Galette 1985 n° 8
Galette 1986 n°4
Galette 1994 n°23
Galette 1996 n° 14
Galette 1999 n° 17

Brique 1980 n° 9

Feng Huang Tuo Cha 1978 n°7
Tuo Cha 1986 n°8
Tuo Cha 1979 n° 3

Carré 1979 n°2 version 1
Carré 1979 n°2 version 3
Carré 1980 n°3
Carré 1985 n°4

Cube 1987 Fu Zi Zhuan

Vrac 1968 n°8
Vrac 60’ Lan Cang Jiang
Vrac 1992 n°14
Vrac 1993 n° 5

17 commentaires:

Raphael a dit…

Le Lan Cang Jiang des années 60 n'est pas un vrac mais une galette ainsi que vous l'auriez rétabli.

Trajan a dit…

Une bien belle selection qui fait envie. Je dois dire que pour ceux que j'ai déjà gouté (peu nombreux) j'adore le bing cha de 1996 et le vrac 1992. Je vais d'ailleurs en préparer de ce pas...

++

Raphael a dit…

Je découvre ton message alors que je consacre la soirée à mon petit coup de coeur du moment: la galette de 100g 1994 n°23, si fruitée.
Je connais bien les vracs 1992 (le n°14 et le n°15). Si tu aimes ce caractère un peu farouche, qui parle à la terre et de la terre, d'une certaine façon; je te recommande très vivement le vrac 1993 qui ajoute un brin d'élégance et un boisé qui rappelle la noblesse de la nature.
Quant à la galette de 1996, je ne l'ai pas regoûtée depuis bien longtemps. je la trouvais trop sauvage pour moi?
S'est-elle civilisée ?

lionel a dit…

J'ai la petite galette 1994 n°23, elle reste une énigme pour moi...je n'ai pas réussi à en extraire la substantifique moelle...fruitée tu dis ? je vais m'y re-atteler prochainement...
Quant au vrac 92 n°15, effectivement, c'est un des pu er qui évoque le mieux la terre, le limon, la terre humide que l'on prend à pleine main et que l'on sent...
La galette 1996 reste sauvage, nerveuse, fougeuse, bien j'aime ça...

Trajan a dit…

La galette de 1996 comme le dit si bien Lionel "est sauvage, nerveuse et fougeuse". Selon la préparation, elle se révèle sous différentes facettes. Elle a de plus un potentiel important. J'en ai parlé avec Philippe il y a quelques semaines et il l'a redecouverte avec grand plaisir.
Je suivrais vos conseils dès que j'en aurais l'occasion. :)

Aller en route pour un carré de 1980.

++

Raphael a dit…

Je ne l'ai pas regoûtée depuis près de deux ans. Faudrait que j'essaie pour voir l'évolution...

Philippe a dit…

Je ne savais pas qu'il existait deux versions du carré 1979. Je l'ai également dans ma collection mais je ne sais pas lequel. Quelles en sont les différences ? Cela dit, ce carré est un de mes Pu Er préféré avec ses notes de camphre très prononcées.

Raphael a dit…

Il y aurait 3 versions différentes. Enfin, version... disons que le stockage a été différent. J'ai goûté les trois. Le premier me semble un cran au dessus avec ses notes de réglisse. Le deuxième est sur des notes de champignons. Le troisième revient un peu aux sources du premier mais a sa propre personnalité. Maintenant, avec le stockage à domicile, il se peut que ces différences s'atténuent.

Philippe a dit…

Sur un des miens, il y a un petit " c " après la mention Carré de Pu Er n°2 de 1979. Cela signifie-t-il quelquechose ?

Raphael a dit…

Je l'ignore.
La date d'achat nous en dira certainement davantage.
De mémoire, je crois que la version 1 a été enlevée de la vente à la fin de l'ère "rue du Pot de Fer". Ca fait quoi, 2 ou 3 ans ?
Donc tous les carrés achetés rue Gracieuse sont des versions 2 puis 3.
Cela ne veut pas dire qu'il n'a plus de version 1. Mme Tseng les a gardés compte tenu de la qualité pour les faire vieillir encore quelques années et sans doute les remettre sur le marché parfaitement mûrs.
C'est la version officielle que l'on m'avait donné à l'époque.

Lionel a dit…

Comment est la brique 1980 ? Je recherche quelque chose de calme, boisé, gourmand...Lequel de tes pu er correspondrait à ça ?

Raphael a dit…

Calme, boisé, gourmand ? Ca ressemble beaucoup à la brique 80, en effet. C'est un thé mûr et intime à la fois, avec quelques notes d'abricot ou de prune, peut-être. C'est un thé de confidence à boire loin des repas, au calme. Une belle dégustation tout en nuances en perspective. Parfois, une amertume légère semble monter du néant. Un après goût de pépin de raisin blanc mâché.
A découvrir.

Lionel a dit…

Alléchant dis donc...Abricot ? Prune ? Rarement recontré de telles saveurs sur un pu er...
Tu te souviens de son prix ?
Merci

Raphael a dit…

J'ai eu la bonne idée de la mettre sur une liste de Père Noël mais l'un des rennes m'a laisser entendre qu'elle coûtait dans les 150 euros. Mais c'était avant le choc théier de la Rue Gracieuse...

Raphael a dit…

Tu m'as motivé, je suis en train de me faire une petite dégustation de brique 80. C'est tout de même la classe, ce thé. Rarement vu une amertume aussi élégante. Comme je l'indiquais plus haut, il y a quelque chse qui rappelle le pépin de raisin.
Le tombé en bouche est très beau aussi. Bien velouté et précis en même temps.
Très joli.

Lionel a dit…

Salut Raphaël,
Tu m'as mis l'eau à la bouche en écrivant sur le blog de Philippe que tu classais tout net le Tuo Cha 79 parmi les 5 meilleurs pu er que tu as goûés. Peux tu m'en dire un peu plus dessus ? Comment est il ? Proche du Tuo Cha Feng Huang 78 ? très mûr (vu son âge) ? encore "jeune" ? Prix ?
Merci

Raphael a dit…

Salut Lionel,
Le TC 79 est très différent du 78. Nettement plus raffiné et exigeant (un filtre à eau neuf s'impose pour en tirer toute la délicatesse, à déguster loin des repas).
Mais il faut aimer les pu er mûrs pour l'apprécier. Alors, peu à peu il s'installe en bouche et marque les papilles de son empreinte.
De mémoire, il coûte 150 euros pour 200 g. Ce n'est pas donné mais c'est une très jolie expérience. Les TC 1 et 2 sont aussi très beaux.