17 avril 2006


Le thé prend son temps, il l'arrête, le temps d'une dégustation; le maîtrise par une succession de gestes utiles à la préparation de l'infusion. Seule l'infusion doit compter. Le dégustateur doit tendre vers la perfection du geste qui magnifiera l'infusion.
Même s'il est parfois (souvent) difficile de faire abstraction du plaisir qu'engendrent les moyens qui mènent à nos fins.
Ci-contre, ma première théière de potier. Un objet convoité, désiré puis acquis. Un objet à fort pouvoir attractif dont la mission ne doit pas dévier: délivrer une infusion fidèle , objective de thés anciens, de Pu Er. Il importe de connaître, de reconnaître les qualités et les limites de cette théière pour cerner les thés que je lui confie. La terre et le travail, la façon font de cette taïwanaise un instrument précis délivrant une liqueur légèrement huileuse mais sans le fondant des vraies Yixing. Les arrêtes sont ici plus vives, l'analyse plus objective, peut-être. On se rapproche d'une dégustation en Zhong. Ce qui pose ainsi certaines limites au plaisir. Une étape.

4 commentaires:

Jeancarmet a dit…

C'est vrai que l'on passe souvent à côté de la dégustation méditative. Merci de nous apporter un peu de poésie au milieu de ces données objectives !

Raphael a dit…

Merci de ton soutien.
La pratique du Gong Fu Cha, ses gestes répétés que l'on cherche à paufiner permettent de sublimer l'infusion mais aussi de se vider la tête, de se retrouver seul.
Mais tu connais cela par coeur pour le pratiquer au quotidien.

Trajan a dit…

Hello,

Raphael et jeancarmet j'aime beaucoup vos blogs. Les photos sont très jolies, les objets présentés encore plus...En revanche, quelle torture pour les passionnés qui vous lisent. Vous etes avards en détails, notamment concernant cette magnifique xi-shi. Quels en sont les détails svp !!!!! Glaise hei-ni si je ne me trompe. Pourquoi brille t'elle tant ? J'ai quelques petites idées bien sur, mais il faut bien garder quelques secrets ;)

++

ps le lien de la photo en grand format :
http://photos1.blogger.com/blogger/8113/2732/1600/Thei%3F%3Fre%20rf%20pu-er.jpg

Raphael a dit…

Salut,
C'est une question d'éclairage, de température.
Sur l'autre photo de mon blog où elle est représentée, elle est froide et brille moins. J'ai remarqué qu'elle brillait davantage lorsque la température de la pièce augmentait.