03 février 2008





Sensualité...



Si seule l'infusion devrait compter, je vous le concède, il est difficile de ne pas succomber au plaisir de la matière, du grain, du rendu lumineux, de la chaleur d'une théière.


Hein, mon Philippe, tu me comprends, toi, hein ?


Plonger dans les rides respectables de la terre ancienne ou dans la douceur d'une plus récente.



Prisonniers, nous sommes et prisonniers, nous resterons de ces charmes discrets.



La relation que nous entretenons avec nos chères théières n'est pas toujours rationnelle, compréhensible pour les "autres", ceux qui sont passés à côté de cette douce folie.




Pour autant, il serait malhonnête de vouloir occulter cette part de plaisir dans la pratique du Gong Fu Cha.


Une fois assumé cet aspect de notre passion, il me semble qu'il faille mériter de tels objets tout de même rares et onéreux. Il convient de ne pas les dévier de leur finalité: le thé.



Alors, utilisez vos théières ou vendez-les, libérez-les !



Car vous ne méritez pas de tels trésors si vous les détournez de leur mission.





12 commentaires:

lionel a dit…

divine pâtine...

Philippe a dit…

Oh que oui je te comprends mon Raph !
Et tu l'as si bien exprimé en plus.

Ta fameuse "blackteapot"... : un rêve.

Raphael a dit…

J'associe plutôt le "Blackteapot" à ma ronde, mais celle qui est sur la photo est du même potier et je voulais la mettre un peu en lumière pour une fois.
J'ai pris cette photo hier lors d'une dégustation de carré 79 n°2 version 1. L'infusion huileuse à souhait était très agréable. Par contre, pour trouver le sommeil... ce fut une autre histoire !
Surtout à la suite d'un après-midi passé en compagnie d'un Da Hong Pao 4.

lionel a dit…

A regarder cette merveille à nouveau, je me rends compte qu'elle ressemble beaucoup à ma taïwanaise, le bec, le couvercle, l'anse...l'équilibre d'ensemble...
Sais-tu quel potier est l'auteur de ta théière ? La mienne (comme la petite ronde de Philippe) est Yan Wen Ji...

Qu'est-ce qu'elle est belle !

bejita a dit…

effectivmenet trs belle patine sur cette superbe blackteapot : rhaaaaaaaa lovely comme disait l'autre

Raphael a dit…

J'ignore le nom du potier ou plutôt de la "potière", si je me souviens bien.
Elle faisait partie d'une série de théières noires et j'ai pu en héberger deux.
Je posterai une photo de la signature pour que tu puisses comparer avec la tienne.

Raphael a dit…

Si vous me permettez une remarque, je suis de l'avis de Christophe et pense que la base / le socle sous l'arrondi de cette théière n'est pas heureux. J'aurais préféré une coupure nette de l'arrondi. La forme générale est serait plus harmonieuse, mais bon...
Cela reste une très bonne théière qui rend une infusion huileuse à souhait et réveille très bien les Pu Er un peu doux.

Patrick a dit…

Où ai-je lu qu'un fond plat, sans embase, était plus difficile à réaliser pour une théière ? Et était-ce une histoire de cuisson ?

Quoi qu'il en soit : effectivement très jolie. Je me demande si la couleur n'aurait pas tendance à m'intimider...

J'aime beaucoup les carreaux façon "métro" en arrière-plan.

lionel a dit…

Moi je trouve ce petit socle, comme sur la mienne, tres heureux...les goûts et les couleurs (et les formes..)

Philippe a dit…

Je confirme Lionel, les noires sont du même potier taïwanais (une potière si mes souvenirs sont bons) que les notres.

toki a dit…

I Need This!!!! What a Beauty!

Raphael a dit…

How much (do you need it) ?