16 février 2008



Envie de fraîcheur, d'un thé simple mais pas trop avec un peu de bouche, de gras mais pas trop et surtout un joli nez fleuri et végétal.


Comme un voile de printemps pour aider cet hiver à tirer sa révérence, enfin.
Un petit trip à la boutique, le temps de présenter le cahier des charges et voilà:
Wen Shan bao Zhong 3.
Tout y est comme demandé avec une classe que je n'avais pas spécialement espérée.
Peu familier avec ce genre de thés, je n'ai pas pris de risque: 3g en zhong.
C'est bien assez pour faire venir les amandes grillées (feuilles sèches) puis les arômes floraux avec une belle huile en bouche et une agréable sensation d'occupation de l'espace.
L'infusion couleur bouton d'or complète ce joli tableau.
A étudier plus sérieusement.

5 commentaires:

Jeancarmet a dit…

Tu me donnes envie !

Moi aussi j'ai envie de fraîcheur printanière ces jours ci, l'atmosphère étant un peu lourde...

Avec mon dernier paquet de TM j'ai reçu du WSBZ "semi-wild" (donc semi-pas wild également). J'avais déjà essayé cet été dans différentes conditions (zhong et eau du robinet de Biarritz) et j'avais trouvé ça bof, bof.

J'en ai donc rebu ce matin et j'ai bien aimé ! Ton article et ton expérience récente me donne d'ailleurs envie de regoûter cette famille.

Je vais acheter ce n°3 la semaine prochaine pour t'en dire de mes nouvelles. En toute simplicité également...

Jeancarmet a dit…

P.S. Joli Zhong !! ;-)

Raphael a dit…

Oui, c'est un zhong très rive droite...

Tu verras, ce thé est très intéressant en phase préparatoire (feuilles sèches / zhong chaud). Ca appelle grave l'apéro avec ce parfum de fruit sec grillé.

Puis, après l'arrivée de l'eau, ça devient très classe.

Et ça rend pas mal d'infusions.

Michel a dit…

Tu augmente la dose ?
atttention tu vas finir comme moi.

Raphael a dit…

Non ! :o)
C'était pour la photo.
3g, ça prend moins de place, surtout avec des feuilles sèches.