17 août 2008



L'Alpha et l'Omega.

Ok, j'ai une confession à vous faire: je ne suis pas cool.
Pas du tout même. Pourtant, j'ai essayé, j'écoute même Led Zeppelin et Cesaria Evora.
Mais rien à y faire, dès que je porte un T-shirt avec un slogan, j'ai l'air déguisé et je ne supporte pas l'imprécision et le non respect des règles.


Par exemple, je suis incapable de préparer une infusion sans compter les secondes dans ma tête.


Pour aggraver mon cas, j'ai épousé la femme la moins cool de l'hémisphère nord avec un sens de l'humour plus sharp qu'une lame japonaise.

Alors quand je croise des gens cools, c'est amusant.
Pas hostile mais amusant.
Tenez, Michel, par exemple. Il est adorable ce type.
Je ne le connais pas beaucoup mais je le trouve cool. Il doit l'être.

L'autre jour, il m'envoie du thé pour que je goûte des trucs.
Alors, c'est du Michel, quoi... Ca part dans tous les sens.
Y a des sachets avec des mots griffonnés, une lettre qui a l'air codée par les services secrets de Sa Majesté. Et le tout ressemble à une prise des stup.

Alors, je goûte ses échantillons de Pu Er.
Il y a des trucs vraiment bien. D'autres moins.

Et puis, je comprends que mon interlocuteur ne recherche pas forcément les mêmes sensations dans le Pu Er.
Certains thés qu'il trouve super me donnent l'impression de sucer un caillou tellement ils sont raides.
Je me retrouve davantage dans d'autres échantillons, comme ce 12 Gentlemen 2006 Yi Wu, formidable.

Alors, je me dis que l’on n’a pas appris le Pu Er de la même façon.
Il trouve que les Sheng de la M3T ont un petit goût de stockage humide, voire de Shu.


Ce qui m'étonne puisque je n'aime pas les Shu.
Moi, je trouve que les Sheng qui ne viennent pas de ma M3T sont presque toujours secs, sans fond et manquent de fruit et de complexité.

Alors qui a raison ?
Personne, sans doute, ou tout le monde.

Mais, c'est bien de pouvoir partager, s'énerver de ne pas être compris, être différent, aimer des choses différentes et peut-être surtout faire des connaissances grâce au thé.

Tiens, je suis peut-être en train de devenir cool, moi aussi...

9 commentaires:

Antonio a dit…

….la prochaine fois que je serai à Paris, on va boire du thé mais rigoureusement cancérigène chez Mariage, toi vêtu en T-shirt Def Leppard et jeans déchirés, moi en débardeur et shorts (même s’il fait froid)! Comme ça, ta femme va te mettre à la porte définitivement … :-P

Je suis d’accord avec toi : j’ai essayé récemment quelques vieux sheng reçus comme échantillons et même s’il y a quelqu’un qui n’est pas mal, la plupart n’ont pas la complexité qu’on trouve dans les référence de la M3T, même les moins chères (c'est-à-dire, avant la carte Juin 2008…).

Raphael a dit…

Je pense qu'au-delà du choix du dry storage ou pas, il y a un critère essentiel: la qualité des feuilles.
Quand tu as la qualité, tu peux stocker comme tu veux, on s'en fiche. Ce sera bon.
C'est comme dans tout domaine, tu as beau optimiser les détails, si au départ tu n'as pas le produit de qualité, tu perds ton temps.

(Je prépare mon T-shirt High 'N' Dry pour ta prochaine venue. J'espère que cela ne nous empêchera pas de retourner au Violon d'Ingres ;o)

Michel a dit…

Cool moi?
C'est vrai que je suis plus
http://www.fatduck.co.uk/ que violon d'ingres.

Petite confession.
L'interaction avec les 3 black blogs m'a fait un bien fou. Il y a quelques années j'aurai mal vécu votre côté sec, un peu cassant. et puis j'ai commencé à changer un peu; j'aime la différence car cela demande qu'on s'adapte.
Je reste quand même libéral-Démocrate..

Tu deviens COOL et moi REGLO.

Le pu ehr il y en a pour tous les goûts.
j'ai encore quelques références qui sont ...déconcertantes, que je n'ose pas encore partager car c'est un peu spécial.

M3T c'est pas Grand tea.. et meme si avec certaines galettes le wet storage ça ne leur réussi pas, certaines sont au contraire très bonnes.

Mais voila c'est une question de goût, au final en fin de bouche, ça me tracasse un peu quelques fois.
Raphael, tu recherche peut etre un 'Geschmack' tu attends peut etre plus de 'rondeur' d'assise dans le goût.
Quels sont les galettes que tu n'aiment pas vraiment? T'a gouté le 'red mark 99' et la 'papy fume la pipe.'..
Je pense que bu en compagnie ça changera aussi les données.
T'a vu chez Nada le gros tuo 80's à 72£ ?

Raphael a dit…

Oh mais attention, je n'ai rien contre la restauration outre-Manche !
D'ailleurs, je suis très fan de celui-là:

http://www.roussillon.co.uk/home.html

J'ai pas encore fait le tour de tes Pu Er mais à mon goût le 20 ans d'âge et le red mark 99 ne passent pas leur diplôme.
Dans les Nada, mention spéciale au 12G Yiwu, très bon et au Nada 2008 que j'ai reçu et goûté hier, sympa.
Les autres jeunes sont corrects mais un peu raides. Manque de classe.
J'ai un principe qui vaut ce qu'il vaut mais auquel je tiens: pas d'achat de Pu Er si je n'aime pas au moment de sortir la CB. Je veux dire par là que je ne fais pas de pari sur le futur.
C'est bon, ça me va, s'il faut attendre 10 ans pour l'apprécier je passe mon tour.
Je ne suis pas joueur et je veux immobiliser un minimum d'argent dans le thé.

Il me reste l'herbe à pipe à essayer.

J'ai vu le TC 80's mais à ce prix là et surtout dans cette génération là, j'ai bien assez de stock pour moi et mon éventuelle descendance.

Michel a dit…

un vrai red mark, c'est un red mark. a moins que je me suis trompé de galette?
Je pense que t'est surtout fan du style de la cave 3T.
la 2008 à 9£ c'est du nan nuo donc faut attendre longtemps pour boire ça, car nan nuo c'est pas le terroir le plus easy.

Le rousillion? je connais pas.
T'a mangé au trianon réçament? Ou es-ce une de ces chaines de ces resto's internationales?

Tu fera un très bon Papa. .

Raphael a dit…

Le Roussillon est avant tout un resto de chef, un vrai.
Et puis, dans cet établissement, le légume est roi. On le soigne, le magnifie, lui rend ses titres de noblesse, on le respecte.
Pourtant on ne se moque pas du client en le privant de viande ou de poisson comme d'autres l'ont fait par snobisme de l'autre côté de la Manche.
Et puis, au Roussillon, il y a Roberto (Della Pietra)... et ses vins formidables, souvent méconnus mais toujours justes.
Enfin, il y a l'ambiance. Le soir venu, la lumière se fait rare, seule l'assiette et le verre demeurent sous les projecteurs.
Un théâtre de bouche !

bejita a dit…

t'es peut etre pas cool mais t'as un sacré sens de l'humour qui me plait bien .
c'est tout de même bizarre les gouts et les couleurs tout de même , car pour ma part le 20 ans de Michel est top . mais c'est du dry storage comme il dirai . il y aura toujours cette rivalité entre stockage humide ou non ...

je pense en tout cas pour ma part qu'il faut etre ouvert d'esprit et surout ne pas se cantoner ( et non pas cantonais ) à un seul type de thé et ouvrir son horizon gustatif .

Philippe a dit…

Je sais comment t'amadouer mon bon Raph, une bonne bouteille de St Joseph et voilà l'animal qui devient d'une zeniiituuude à faire pâlir un moine japonais !

Raphael a dit…

Merci de ton post Bejita.
Tu te fais rare sur les "ondes".
N'hésite pas à nous faire part de tes découvertes en postant chez les uns et les autres.

Philippe,
Ta méthode est en effet très aboutie.