26 août 2008



Un peu d'histoire,



On nous bassine que les Chinois avaient déjà bâti une civilisation pendant que nos ancêtres cherchaient encore des glands dans la forêt.



Bon, d'accord...



On nous récite que le thé, le Pu Er, c'est une affaire de Chinois, que l'on évalue l’origine des premiers plants de théiers à l’état sauvage, entre 60 à 70 millions d’années dans le sud-ouest de la Chine. Bon d'accord, d'accord, tout vient de là-bas, c'est entendu.



Mais le thé en Occident, en Asie Mineure, en Afrique hein ?



Les Holandais ont introduit le thé en Europe en 1606 ?



C'est ce que l'on nous a appris mais faut-il le croire...



Le reste du monde aurait-il attendu si longtemps pour découvrir les plaisirs du thé ?



Pas si sûr...



J'ai effectué une petite recherche pour vous et l'art parle souvent davantage que les livres.



Jugez plutôt en observant quelques oeuvres reproduisant la vie des amateurs de Pu Er, oui, j'ai bien dit de Pu Er !

















Regardez cet Egyptien de l'Antiquité en train de tasser ses galettes dans sa jarre.




Mais s'il ne fallait en retenir qu'un, un seul, le plus illustre des dégustateurs de Pu Er de toute l'histoire, ce serait celui-ci:
















Observez la fureur de Moïse qui, parti en pleine nature avec un groupe d'amis pour déguster un vieux Sheng compressé, se rend compte qu'il a oublier d'emporter de quoi découper sa galette.



Bien d'autres témoignages de l'histoire du thé se cachent dans les musées de nos villes.



Il nous appartient de rétablir la vérité !



A la demande générale, je rajoute une référence incontournable et d'actualité:





Le discobole immortalisé par le sculpteur Myron, cinq siècles avant JC !


Nous sommes ainsi renseignés sur la nature de la première discipline olympique: le lancé de galettes !


5 commentaires:

Anonyme a dit…

Ca te réussit le plateau fromage,tout seul,devant la télé !
Tu es très en forme Raphael !!!

T.alain a dit…

Sans compter que le vase de Soissons n'était rien d'autre qu'une jarre à Pu er!!!
Uderzo et Goscinni n' ont eux fait que transformer quelque peu la légende selon laquelle les Gaulois(bien plus rafinés que l'on pense)ne partaient jamais au combat sans avoir pris quelques tasses de Pu er.Ils en donnaient également énornement à leurs enfants...d'où l'étymologie du terme "Puericulture"!!!
Superbe article ou enfin tu nous ouvres les yeux sur tout ce que les historiens nous cachent...

Philippe a dit…

Génial ! Dis-donc, tu es sacrément inspiré en ce moment mon Raph ! Tiens, ton truc me rappelle la photo de l'écureuil fabriquant de Pu Er que j'avais mise sur mon blog :

http://bp0.blogger.com/_SvNCVuEJx-Y/R2GgUv1nh4I/AAAAAAAAArE/07M_3rSAdwM/s1600-h/ecureuil_005.jpg

Raphael a dit…

Vous avez tout compris.
Le Pu Er était dans le qotidien de nos ancêtres bien avant les Holandais.

Je rajouterai quelques références sur ce fil de temps en temps.

edp a dit…

Excellent, j'étais plié du début à la fin !!!