28 juillet 2007



Poursuivi !




Ok, pour Vienne, j'avais triché.

J'étais parti avec du thé et même si je n'en ai pas fait beaucoup, le cordon n'était pas tout à fait coupé.

Pour mon départ en Loire-Atlantique, j'ai appliqué un sevrage sévère: pas une goutte de thé !

Le retour n'en est que plus agréable avec notamment l'arrivée d'une grosse commande chez Stéphane "Tea Masters".

Mais, le spectre du thé n'est jamais loin. Il n'y a qu'à regarder la photo ci-dessus prise à La Baule sur le marché.

Rien à faire, on ne peut pas être tranquille un instant !

Courage à ceux qui comme moi sont de retour.

Bonnes vacances aux autres.

14 commentaires:

Michel a dit…

Pu ehr tea instantané! comme ça plus besoin de feuilles. Et la capsule fond dans la bouche c'est pour quand? comme ça- plus besoin d'eau!

Raphael a dit…

L'étape suivante, sans doute...
Tu remarqueras les vertus exposées sur l'affichette:
Stimule la digestion (le tube habituel)
Diminue l'envie de sucrerie (c'est sûr qu'avec un litre de flotte dans le bide, ça diminue l'envie d'à peu près tout).
Favorise le bon colesterol (un grand classique aussi)
Ce qui me dérange davantage, c'est la suite: "Délicieux".
J'ai un doute sérieux. J'aurai cru plus facilement s'ils avaient avancé que cela faisait repousser les jambes de bois !
Enfin, le meilleur, c'est encore le titre "Thé mange graisse". Je ne peux m'empêcher de voir les pacmans grignoter ma vilaine graisse.

Benead a dit…

Et t'as vu le prix, même pas envie d'essayer quoi. Sérieusement c'est une bonne chose, oui ça permet de donner une très mauvaise image du pu-er aux gens et comme ça ils nous laissent les vieilles galettes déjà largement assez convoitées ;)

J'ai une copine qui y a cru, quand je lui ai dis ce que j'en pensais (je parle de l'aspect "mange graisse" ça lui a déjà moins plus, je n'ai pas encore eu l'occasion de lui faire gouter un bon pu-er depuis.

bejita a dit…

le prix c'est exorbitant : plus cher au kilo que certains grands crus . le gout ce doit etre le bon gout d'un trou du cul de vache et au sujet de la diminutuion de l'envie de sucre je ne suis pas d'accord . apres un gongfu cha j'ai systematiquement envie de manger !!!

LIO a dit…

@bejita

moi aussi ça me donne fin. Les pu ehr que l'on boit aide incontestablement à digérer, d'où j'imagine l'envie de grignoter quelque chose après. Hier soir, 1h du mat, après quelque bonne petites infusions, une tartine jambon beurre moutarde...

J'ai jamais vraiment fait le compte, mais j'ai le sentiement que si tu pèses la marchandise présente dans les "thés" en sachet, quels qu'ils soient, tu dois arrivés à un prix de malade!

C'est probablement une des meilleures inventions pour se faire un max de pognon, avec le pop corn au cinéma...

Il y a eu la vague thé vert, il y aura la vague pu-ehr.

LIO a dit…

Remarque annexe.

En parcourant ton blog je suis tombé sur l'article du

"King of bang wai Mountain Lancang ancient tree",

article que je ne connaissais pas où m'en rappelais plus.

Je crois n'avoir rien lu ailleurs sur ces galettes, dommage. Quelqu'un d'autre s'est aventuré?

C'est ça que je buvais à 1h du mat hier soir.

Je ai été très agréablement surpris. Pour 13$ les 125 gr ça tient la route.
Tu évoques une comparaison avec une galette de la M3T que je ne connais pas. Le prix est-il comparable? 125 g de cette galette, ça vaut combien? Et est-elle de la même année?

Il n'y en a plus de disponible chez YS, dommage car j'aurais presque envie d'en commander deux de plus.

Raphael a dit…

Je comparais aux galettes 36 à 38 de la M3T qui coûtaient autour de 70 euros en début d'année pour environ 350g.
Elles sont supérieures aux petites "King of bang wai Mountain Lancang ancient tree", ce qui ne retire rien à ces dernières, compte tenu de leur prix.
J'ai eu la chance de pouvoir en stocker un peu et je ne le regrette pas. Je regoûterai en fin d'année pour voir ce que cela donne.

Raphael a dit…

Concernant le prix des thés en sachet, je suis bien d'accord.
Mais tu remarqueras le même principe pour toute marchandise au détail. Plus tu portionnes, plus tu marges. Quand, je pense à ce que pourraient s'offrir les clients potentiels de ces sachets de pu Er sans se ruiner... j'en frémis. Tiens, un bon petit vrac n°22 par exemple !

lionel a dit…

Bienvenu Raphaël ! Nous avons été vosins l'espace de quelques jours ...(j'habite l'Ille-et-Vilaine). D'accord avec toi sur le fait que niveau rapport qualité-prix, un vrac 1996/22 à 4g en gongfucha coûte 0,72 euros, et QUEL PLAISIR !

Raphael a dit…

Bien jolie région !
Je ne me sus toujours pas remis des marais du parc naturel de Brière. Incroyable, ce truc. T'es tranquille avec les canards sur l'Ile de Fédrun, deux minutes de barque plus tard, t'as l'impression d'être en Amazonie !

bejita a dit…

c'est la reflexion que je me fait toujours quand je vois dans les café des thé lipton a minimum 1.5 euros ( ils vont meme jusqu a 2.5 euros parfois ) pour une seule et unique infusion mediocre . alors que pour ce pris voir moins , ont peut se payer de vrai chefs d oeuvre ... merchandising quand tu nous tiens ...

Raphael a dit…

D'autant que le cafetier pourrait très bien gagner sa vie en servant des thés corrects.
J'imagine une petite carte avec un Si Ji Chun, un petit vrac, un cube, un vert (même plus extra-frais) et un Beauté Académique. Ca finirait par se savoir. Même avec de l'eau de percolateur et le jacassement de Josiane qui encaisse les Loto à côté, ça pourrait être sympa.

Michel a dit…

Si ji chung Express - 1 euro
Beauté académique - 3 euros théière porcelaine 3 T.
Pu ehr vrac - en grande zisha 3 euros.
Tai ping hu kui - 2 euros

Blackteapot _ le Bistro du Thé!

Raphael a dit…

Avec tes prix, tu vas avoir le syndicat des cafetiers auvergnats sur le dos. En tous cas à Paris, faudrait réviser tout ça à la hausse.
Sinon, carrelage mosaïque banane avec sciure de bois, tables et chaises bistro, nappes vichy et ronds de serviette aux initiales des clients pour le pilou.