15 avril 2007


Rien de bien neuf sur Blackteapot.
Juste une soirée de dimanche propice à la dégustation.
La douceur de cette fin de journée assure une température idéale de la pièce. Ni trop chaude, ni trop fraîche. Les parisiens sont encore sur la route du retour des vacances ou de week-end, même le XVème arrondissement est calme et silencieux. Ce qui est rare et précieux. Les souvenirs d'un dîner avalé très tôt, à l'anglaise diraient certains, laissent place à une série de dégustations détendues mais studieuses.
Un vrac n°22 chargé à 4g en Yixing suivi d'un vrac n°23 dosé à 2g en zhong. Il est encore tôt et il n'est pas exclu que d'une main fievreuse, j'approche la jarre contenant des références plus prestigieuses. Qui sait...

3 commentaires:

Philippe a dit…

---> Les souvenirs d'un dîner avalé très tôt, à l'anglaise diraient certains, laissent place à une série de dégustations détendues mais studieuses.

En tout cas ta photo dégage bel et bien un petit côté british five O'clock Tea très chaleureux !! Bel appartement on dirait. Vous commencez à m'énerver les enfants d'avoir le privilège d'habiter à Paris... J'ai de plus en plus envie de refaire ma vie là-bas moi !!

Raphael a dit…

Merci mais il me semble ne pas y avoir de vérité en la matière.
J'aurais bien aimé me promener dans les vignes de ta belle région, hier soir.
On rêve toujours de ce que l'on n'a pas. La nature humaine...

lionel a dit…

Effectivement belle ambiance intérieure, et beaux objets de thé..."Le privilège d'habiter à Paris" Philippe ? Pour sa proximité avec quelques belles maisons de thé ?...Moi aussi depuis que j'ai investi la verte campagne bretonne j'aimerais revenir dans la capitale de temps, mais je dois dire que chaque jour je goûte la plaisir d'écouter les oiseaux et humer les parfums des colzas en fleur...